ORDRE DES INFIRMIERES AU LIBAN
SUIVEZ NOUS
 
Historique de L'ordre

La profession infirmière au Liban a connu la même évolution que dans le monde : elle a été influencée par des facteurs sociaux, culturels et économiques et de ce fait, elle s’est transformée d’une activité annexe à la profession médicale, en une profession autonome et indépendante œuvrant pour la coordination entre les différents secteurs de la santé afin d’assurer le bien-être de l’individu.

Les sociologues ont identifié les caractéristiques de toute profession ; et parmi ces caractéristiques on souligne qu’une profession est sujette à un contrôle et une organisation de la part de ses membres. N’est-il pas temps, a fortiori, que ceci s’applique après de nombreuses années à la profession infirmière dans notre pays ? Comment cela est-il possible en l’absence de référence professionnelle ayant un statut juridique pour contrôler et organiser ?

A partir d’un retour aux archives de la Fédération des Associations des Infirmières au Liban constituée en 1986, nous remarquons qu’en 1949, les infirmières diplômées désirant protéger leur profession ont décidé de créer l’Association des Infirmières. En 1950,  l’idée de regrouper toutes les infirmières diplômées du Liban et de les affilier au Conseil International des Infirmières a évolué vers la nécessité de constituer un Ordre professionnel. Ainsi la loi constituant le premier Ordre pour les infirmières a été promulguée le 2 juin 1962, conformément au décret numéro 9829 qui a vite été annulé, suite à la loi numéro 50/66 pour des raisons inconnues.

En 1968, une commission  œuvrant pour la création de l’Ordre fut déclarée, suite au 3ème congrès de soins infirmiers au Liban et au Moyen-Orient, qui a regroupé toutes les infirmières et tous les infirmiers du Liban, dont le nombre s’élevait alors, à près de 700. Tel que mentionné dans les archives de la fédération, les membres de la commission ont été élus en date du 27/11/1968 dans les locaux de l’Ordre des Médecins et comportaient les noms suivants : Mme Aida Sultan, Mme Wadad Chaya, Mme Khairiyé Aalemé Tinaoui, Mlle Sara Ghazzaoui, Mlle Aida Keyrouz, Mlle Tamador Sukkar, Mlle Wadad Khalaf, Mme Nabila Droubi, Sœur Marie Léonard Mazraani, Mlle Isabelle Guernigou, M. Mohammad Kozma, Mlle Chaké Bahadorian. 

Cette commission a mis en place un projet de loi relatif à la constitution d’un tel Ordre et l’a soumis au ministère de la Santé Publique et celui du Travail, et a poursuivi l’affaire auprès des autorités compétentes et a consulté tous les chefs d’Etat, des Gouvernements et des Ministères concernés qui se sont succédés au pouvoir pendant de longues années, sauf que tous ont refusé de répondre à la demande de la commission sous prétexte qu’il était impossible de créer un Ordre professionnel.

Sur le plan international, en 1969, la commission constituante de l’Ordre des Infirmières et des Infirmiers s’est affiliée au Conseil International Infirmier et le Liban est devenu ainsi un membre actif au sein du Conseil ayant le droit de voter et de se porter candidat . Par ailleurs,  cette commission a occupé une place importante au rang international, étant donné que sa présidente Mme Wada Chaya a été nommée conseillère à l’Organisation Mondiale de la Santé au début de 1974.

Dans l’attente de la loi décrétant la création de l’Ordre, une Fédération des Associations des infirmières a été créée afin de regrouper le corps infirmier dans un cadre organisationnel et ce, le 17 mars 1986, en vertu de l’avis numéro 42/AD. La Fédération a regroupé les diplômés des universités et instituts suivants : l’Université Saint- Joseph, la Croix Rouge Libanaise, l’Université Américaine de Beyrouth, l’Institut Supérieur National des soins infirmiers de Makassed, l’Institut de sciences de la Santé de l’ Hôpital Notre Dame du Liban, l’Institut National de soins infirmiers de Dekwaneh qui s’est ensuite retiré.

La Fédération a présenté en octobre 1997 auprès du Ministère de la Santé Publique une requête pour la création d’un Ordre des infirmières et infirmiers. Après des efforts laborieux, des sacrifices et une persistance acharnée de la Fédération, la loi numéro 479 a été émise par le Parlement le 12 Decembre 2002 et qui stipule la création d’un Ordre des infirmières et infirmiers au Liban  après 40 ans d’efforts et de persévérance.

© Ordre Des Infirmieries Au Liban. Tous Droits Réservés.Conçu par Surfface dévelopé par MindField