ORDRE DES INFIRMIERES AU LIBAN
SUIVEZ NOUS
TITRE I : L’INFIRMIER LICENCIE Chapitre 1 : Définition et Fonctions de l’infirmier licencié

Article 1 : Définition

L’infirmier licencié est la personne qui a suivi un enseignement de Base et qui, de ce fait, a l’aptitude et est habilitée par un diplôme à exercer la profession d’infirmier sur tout le territoire libanais. Et ce, vu sa participation au développement et à l’administration du service infirmier, en sus de sa capacité de travailler comme membre d’une équipe sanitaire.


Article 2 : Fonctions de l’infirmier licencié

  1. Il dispense les soins infirmiers dans le cadre des études et des règlements, généraux ou spécialisés, de la profession, conformément à sa capacité et ses aptitudes scientifiques.
  2. Dans le cadre de son activité, il participe à l’enseignement infirmier des étudiants infirmiers et à l’éducation sanitaire.
  3. Il collabore à l’exécution des programmes de santé publique dans les limites de ses possibilités, de ses responsabilités et de ses fonctions et dispense les services infirmiers à toute personne qui en a besoin.
  4. Participe aux recherches concernant les soins infirmiers dans le but de la progression et l’évolution de ces sciences.



Chapitre  2 : Obtention  du  titre  d’infirmier  licencié


Article 3 :Nul ne peut s’attribuer le titre d’infirmier licencié s’il ne remplit les conditions suivantes :

  1. Etre libanais et avoir 19 ans accomplis
  2. Etre titulaire du Baccalauréat Libanais 2ème partie ou d’un titre reconnu officiellement équivalent.
  3. Etre titulaire d’un diplôme universitaire en soins infirmiers décerné par une université reconnue par le gouvernement libanais et ce, à condition que la durée de ces études ne soit pas inférieure à trois années.
  4. Jouir des qualités physiques, mentales et morales requises pour la profession d’infirmier.

Article 4 :Nul n’a le droit d’exercer la profession d’infirmier licencié avant d’avoir obtenu l’autorisation requise du Ministère de la Santé Publique. En vue d’obtenir cette autorisation, l’intéressé doit présenter les documents suivants :

  1. Une copie des documents exigés dans l’article 3 de la présente loi.
  2. Un extrait de casier judiciaire prouvant que ce casier ne comporte aucune mention de condamnation pour crime, tentative de crime ou délit grave.
  3. Une attestation du Ministère de l’Education Nationale et des Beaux Arts confirmant que le requérant a réussi aux examens officiels du colloquium.
© Ordre Des Infirmieries Au Liban. Tous Droits Réservés.Conçu par Surfface dévelopé par MindField